Home » Les Produits » Nespresso accélère son programme zéro carbone

Nespresso accélère son programme zéro carbone

La question du respect ou non des normes de protection environnementale par la plupart des cafetières présentes aujourd’hui sur le marché m’a toujours préoccupé. Si j’ai d’ailleurs opté pour les produits de la gamme Nespresso, c’est parce que je suis resté longtemps convaincu de la vision objective de la société en matière d’efforts consentis pour la protection environnementale. Récemment, j’ai entrepris une série de recherches sur les avancées écologiques de la compagnie en vue de faciliter le choix de ma nouvelle cafetière. Ce ne fut pas une vaine initiative.

Une réhabilitation du blason environnemental de Nespresso

Depuis plusieurs années déjà, Nespresso a couramment fait l’objet de diverses critiques relatives à la nature peu écologique de ses productions. Les dosettes en aluminium ont été en occurrence très décriées et présentées comme des produits au caractère nuisible pour l’environnement. Cependant, il est bien évident que jusqu’à ce jour, le pionnier Suisse du café ne ménage aucunement ses efforts pour demeurer dans la ligne de conduite établie depuis 1991. Au mois de mai dernier, la compagnie a lancé ses toutes premières capsules de café faites de 80 % d’aluminium recyclé. En dehors de cette réalisation, elle vient également d’annoncer l’accélération de son programme de neutralité carbone. Au lieu d’attendre 2030, elle s’engage à œuvrer pour l’atteinte de cet objectif dès 2022.

Comme a su l’exprimer Olivier Perquy, le CEO Nespresso en Belgique-Luxembourg, l’ambition de la société est de pouvoir veiller à ce qu’à partir de la collecte des grains de café jusqu’à la consommation finale, chaque tasse soit neutre en carbone.

Protection environnementale

Les clés de la protection environnementale chez Nespresso

Un nouvel investissement sur tout le cycle de vie

Nespresso porte désormais ses efforts sur toute la chaîne d’approvisionnement et le cycle de vie de ses produits. Depuis 2017, elle œuvre à la neutralité en carbone dans ses réalisations et maintenant, elle vise particulièrement la réduction des émissions de carbone via l’usage des énergies renouvelables, des plastiques recyclés dans les machines à café et l’utilisation d’aluminium recyclé en plus grande quantité.

Perquy Olivier explique que l’objectif fixé est de ne fournir en 2021 que des capsules uniquement constituées à 80 % d’aluminium. Il précise également que cela constitue le moyen adéquat pour réduire nettement l’empreinte de l’entreprise, car le recyclage de l’aluminium requiert 95 % d’énergie en moins que la production de l’aluminium primaire.

Des arbres pour limiter l’émission de carbone

Pour parvenir à la réduction de l’émission du CO2, Nespresso envisage accroître considérablement le nombre d’arbres plantés dans les exploitations de café. Les espèces locales recommandées par les producteurs locaux seront plantées sur de vastes étendues. Selon les chiffres indiqués, il y aura 1, 65 millions d’arbres par année d’ici la clôture de 2022. Cette action vise prioritairement la captation du CO2 à travers ces plantations.

Dans le cadre de cette réalisation, la filiale Suisse se fera accompagner par la société française PUR Projet. Cette dernière est spécialisée dans l’intégration de la problématique du climat dans la chaîne de valeur des entreprises. Son apport est de mise pour l’élaboration des programmes de plantations et le choix des espèces d’arbres propres aux biotopes locaux.

Pour le compte de cette année, grâce au projet de plantation qui donna vie à 14 000 arbres au Guatemala, en Colombie et en Éthiopie, la consommation du café hors de chez soi en Belgique-Luxembourg connaîtra ses débuts de neutralité en carbone.

Un partenariat avec Fost Plus pour l’usage des sacs PMC

Pour 2021, Nepresso travaille à un partenariat avec Fost Plus pour l’utilisation des sacs PMC afin de permettre aux consommateurs d’y jeter leurs capsules. Cela vise l’accélération du processus de récupération des capsules dont le taux devrait alors passer à 95 % selon Olivier Perquy. En réalité, au vu des nouvelles réformes, il est évident de voir ce taux s’accroître.

Nespresso cherche à préserver l’environnement : et vous ?

Il est clair aujourd’hui que la notoriété Nespresso en matière de conception des capsules et de cafetières repose sur des bases solides. Je m’en suis moi-même convaincu. Les fabrications de la maison sont de bonnes qualités et les produits récents répondent amplement aux exigences modernes.

En ce sens, la cafetière Nespresso Premium Latissima Plus Silver de Delonghi  comble absolument les attentes. Je décidé de l’acheter en lisant un avis sur cette machine ultra rapide et facile à entretenir que l’on aurait beaucoup de mal à ne pas placer au-dessus de la chaîne des réalisations Nespresso. Sa conception est exceptionnelle et irréprochable. Le dispositif est automatique et très peu bruyant. Il est équipé pour vous permettre de profiter pleinement d’une grande variété de capsules Nespresso avec un système breveté cappuccino et 19 bars de pression expresso.

À côté du fait d’être une excellente cafetière, la cafetière Delonghi EN520S est un excellent accessoire décoratif. Elle s’intègre aisément à diverses cadres : salle de séjour, cuisine, salon, et offre une excellente ergonomie. Son réservoir à lait est un foyer de délice qui plonge dans les saveurs onctueuses et mousseuses du cœur de l’Italie.